@WebsterGTarpley

Archives

Français

 

La terreur fabriquée de l’OTAN, instrument de la géopolitique anglo-saxonne

Radio Courtoisie
21 septembre 2011

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 
Posted in Français | Comments Off

Operation sous Fausse Bandière en Norvège: Attention aux Taupes, aux Techniciens, et aux Exercices Policiers, et seulement après au Lampiste

The Alex Jones Show
24 juillet 2011

 
Posted in Français, Uncategorized | Comments Off

La Chine apporte son soutien militaire au Pakistan face aux USA

Webster G. Tarpley, Ph.D.
TARPLEY.net | traduction de Voltairenet.org
29 mai 2011

JPEG - 26.6 ko

Venu à Beijing le 18 mai 2011 appeler la Chine au secours, le Premier ministre pakistanais s’est vu offrir 50 avions de chasse JF-17 pour défendre son pays en cas d’attaque états-unienne ou indienne.

La Chine a officiellement mis en garde les États-Unis sur le fait que toute attaque de Washington contre le Pakistan serait interprétée comme un acte d’agression envers Beijing. Cet avertissement très direct constitue le premier ultimatum stratégique reçu par Washington depuis plus d’un demi-siècle, le dernier en date fut l’avertissement envoyé par l’URSS lors de la crise de Berlin entre 1958 et 1961 ; ceci met en évidence le danger réel de guerre généralisée que représente la montée de la tension entre les États-Unis et le Pakistan.

« Toute attaque contre le Pakistan serait perçue comme une attaque contre la Chine »

Faisant suite aux rapports indiquant que la Chine avait demandé aux États-Unis de respecter la souveraineté du Pakistan dans les jours qui ont suivi « l’opération Ben Laden », le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, Jiang Yu, a profité de la conférence de presse du 19 mai pour réaffirmer catégoriquement la volonté de Beijing que « la souveraineté et l’intégrité du territoire du Pakistan soient respectées ». D’après certaines sources diplomatiques pakistanaises citées par le Times of India, Beijing a « clairement prévenu qu’une attaque contre le Pakistan serait considérée comme une attaque contre la Chine ». Cet ultimatum aurait été adressé lors d’entretiens stratégiques et de pourparlers économiques qui ont eu lieu à Washington le 9 mai, et lors desquels la délégation chinoise était emmenée par le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan et le conseiller d’État Dai Bingguo [1].

Les avertissements de la Chine sont implicitement renforcés par sa force de frappe nucléaire, puisqu’elle possède quelque 66 missiles intercontinentaux dont plusieurs ont la capacité de frapper les États-Unis, en plus des 118 missiles de moyenne portée, 36 missiles lançables à partir de sous-marins, et de nombreux autres systèmes de missiles à courte portée.

Continuer la lecture »

Posted in Français | Comments Off

Ennemis de l’OTAN en Irak et en Afghanistan, alliés en Libye

VoltaireNet.org
21 mai 2011

 
Posted in Français | Comments Off

Les EtatsUnis et le Pakistan tout près de la guerre ouverte, un ultimatum chinois averti les USA contre une attaque du Pakistan

TARPLEY.net
20 mai 2011 — traduction 1

La Chine a déjà mis les Etats-Unis en garde que toute attaque de Washington sur le Pakistan serait interprètée comme un acte d’agression à l’encontre de la Chine. Cet avertissement sec représente le premier ultimatum stratégique reçu par Washington depuis plus d’un demi-siècle, remontant à l’avertissement de l’URSS durant la crise de Berlin entre 1958 et 1961 et ceci indique plus avant le grave danger d’une guerre générale émanant de la confrontation Etats-Unis-Pakistan.

“Toute attaque sur le Pakistan serait perçue comme une attaque sur la Chine”

Répondant à des rapports établissant que la Chine avait demandé aux Etats-Unis de respecter la souveraineté du Pakistan dans les moments qui suivirent l’intervention Ben Laden, le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois Jiang Yu a utilisé le briefing avec la presse du 19 Mai pour réaffirmer la demande catégorique de Pékin que “la souveraineté et l’intégrité du territoire du Pakistan doit ête respecté.” En accord avec des sources diplomatiques pakistanaises citées par le Times of India, la Chine a “mise en garde sans termes équivoques qu’une attaque sur le Pakistan serait considérée comme une attaque sur la Chine”. Il a été indiqué que cet ultimatum a été délivré au cours du dialogue stratégique et des pour-parler économiques ayant eu lieu à Washington le 9 Mai et où la délégation chinoise était emmenée par le vice premier ministre chinois Mr Wang Qishan et le conseiller d’état Mr Dai Bingguo.1 Les avertissements de la Chine sont implicitement supportés par les missiles nucléaires de cette nation, incluant quelques 66 missile inter-continentaux dont plusieurs ayant la capacité de frapper les Etats-Unis, en plus de 118 missiles de moyennes portées, 36 missiles lancés à partir de sous-marins et de nombreux systèmes de missiles à courte portée.

Le support de la Chine est vu par les observateurs régionaux comme étant critiquement important pour le Pakistan, qui se trouve autrement coincé dans la tenaille entre les Etats-Unis et l’Inde. “Si la pression des Etats-Unis et de l’Inde continue, le Pakistan pourra dire ‘La Chine est avec nous. Ne pensez pas que nous sommes isolés, nous avons une super-puissance potentielle avec nous.” a déclaré à l’AFP le général en retraite et analyste politique Talat Massoud.2

Continuer la lecture »

Posted in Français | Comments Off

Al Qaeda : l’insurrection des pions de la CIA de la Libye au Yémen

Webster G. Tarpley, Ph.D.
TARPLEY.net
3 avril 2011

Après deux semaines d’attaque impérialiste, la Libye est en train d’être mise en pièces par les terroristes d’al Qaeda, la guerre civile, les raids aériens de l’OTAN, les missiles de croisière, les drones prédateurs et les hélicoptères C-130. Tout ceci a été rendu possible par les rebelles d’al Qaida soutenus en sous-main en Cyrénaïque par la CIA. Les commandos américains, britanniques, français et hollandais ont pris le commandement des forces rebelles et les arment avec des armes modernes, en violation flagrante de l’embargo sur les armes mis en place par la résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Comme le président du Tchad l’a fait savoir, Al Qaeda s’est emparée de son côté d’armes lourdes volées dans les arsenaux de l’armée libyenne et les a fait sortir du pays.

Les lendemains qui chantent de la rétorique anglo-américaine fumeuse des révolutions de couleurs s’est maintenant évanouie et à la place, on voit apparaître la réalité hideuse d’un mouvement brutal, cynique, prémédité et impérialiste qui vise ni plus ni moins qu’à désintégrer l’Etat-Nation moderne lui-même.

Darna gouvernée par un triumvirat de terroristes

Selon le Daily Telegraph du 26 mars, Darna (également écrite sous la forme : “Derna” ou “Darnah”), une ville clef de la zone tenue par les rebelles entre Benghazi à l’Ouest et Tobruk à l’Est. Elle est dirigée par un certain al-Hasidi, un conseiller militaire d’al Qaeda qui a frayé avec Ousama ben Laden au camp d’entrainement terroriste de Khost en Afghanistan. Hasidi se vante d’avoir formé et envoyé 25 combatants de la mort se battre contre les soldats de l’OTAN et des Etats-Unis en Afghanistan : on se demande combien ils ont tué de soldats occidentaux. Hasidi a été fait prisonnier de guerre américain après avoir été capturé par les Pakistanais, mais il a déclaré au Wall Street Journal du 2 avril, qu’il haïssait maintenant les américains “à moins de 50 %”, laissant entendre que les américains pouvaient se racheter aux yeux d’al Quaïda en fournissant des armes, de l’argent, le pouvoir politique et un soutien diplomatique. A ses côtés, le contrôle de la ville est assuré par Sufian bin Kumu, ni plus ni moins le chauffeur d’Ousama ben Laden, autre terroriste notoire qui a été interné dans la base de Guantánamo Bay pendant 6 ans.

De même, parmi les édiles de Darna, on compte Al-Barrani, membre actif du groupement de lutte islamique en Libye, qui a fusionné avec al Qaeda en 2007.

Ce troupeau de fanatiques, de psychotiques et de criminels est présenté par les média dominants sous influence de la CIA comme l’élite dirigeante et efficace qui formera le gouvernement démocratique futur de la Libye. En réalité, le conseil des rebelles de Benghazi, avec le poids des terroristes d’al Qaeda, ne présiderait au plus qu’à la descente du pays dans le chaos du tribalisme ; les chefs militaires et les syndicats de criminels écriraient dans cette région la fin de la civilisation.

Ceci semble être exactement le but de la politique américaine, non seulement en Libye mais dans toute la région.

Continuer la lecture »

Posted in Français | Comments Off

Tarpley chez Alex Jones: “La Baie des cochons d’Obama,” sous-titres en français

The Alex Jones Show
21 mars 2011

 
Posted in Français | Comments Off

Une méthode plus compliquée que l’impérialisme cynique de Bush-Cheney

Le Courrier d’Algérie
15 fevrier 2010

Obama pratique “Une méthode plus compliquée que l’impérialisme cynique de Bush-Cheney,” dit Webster Tarpley au Courier d’Algérie du 15 fevrier 2010. Voir les pages 4-5

LeCourrier

 
Posted in Français | Comments Off

Entretien avec Webster Tarpley

ReOpen911.info
26 septembre 2006

 
Posted in Français | Comments Off